civisme

Le masque n’a rien avoir avec le virus. Il s’agit de contrôle

Le Haut comité de santé publique nous dit que le masque à l’extérieur n’est pas recommandé sauf circonstances particulières. Les préfets font du zèle en imposant le port du masque général et obligatoire à la population. « Ça n’a aucun sens, ces mesures n’ont pas de fondement épidémiologique, pas de fondement scientifique, elles ont un fondement politique », dit l’avocat du collectif Victimes Coronavirus France. Ces mesures sont stupides, inutiles, liberticides et contre-productives en matière de santé publique.

Boycott des big tech

J’ai fermé mes comptes Twitter, Pinterest, Tumblr, Evernote (remplacé par Joplin Open Source), Reddit, Google GMail, Yahoo!, Whatsapp (propriété de Facebook). Pour l’instant je garde encore mes comptes Facebook/Messenger, et Instagram. Je fais ceci par boycott, compte tenu du basculement totalitaire et sectaire via les purges numériques réalisées par les GAFAM/BigTechs (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft, Twitter…) qui ont suivi l’invasion du Capitole à Washington DC. En France, ce sont de nombreux groupes pacifiques se dressant contre la DOXA dominante qui ont été fermés (sur Facebook, Discord, Twitter…). Il est souhaitable que ces firmes soient abandonnées (ou démantelées par abus...

Les confinements tuent et c’est incontestable

L’incontestable réalité, c’est que si vous êtes d’accord avec ces confinements, vous êtes d’accord pour qu’une partie de la population soit condamnée à mort.Ceci n’est plus discutable. C’est même ouvertement admis, bien que trop tardivement par l’Organisation Mondiale de la Santé.

Chacun assume sa merde, et paye sa part. Voilà la justice, la seule et l’unique

Chacun assume sa merde, et paye sa part. Voilà la justice, la seule et l’unique. Chacun se prend en main, et cesse d’attendre les becquées de l’État. Voilà le début de la fierté.Soit adulte. Chacun de tes actes te juge. Tu acceptes de mourrir parce que ta préfecture n’a pas de masques à te donner ? Et pourquoi n’en as-tu pas chez toi ? Et pourquoi n’as-tu que des pâtes pour trois jours ? Pas de bois, ni de puits, ni de balles ?La moindre crise te met à genoux, parce que tu refuses d’être prêt. Parce que tu crois...