L’effondrement qui vient fera mal – Laurent Obertone

Par le rituel primitif du vote, le citoyen, bétail de l’histoire,
valide sa mise sous tutelle.

Précisément, s’il en est un qui n’a pas le droit de se plaindre, c’est bien celui qui vote. L’élection est une invention de l’oligarchie républicaine pour défendre ses privilèges, et tenir aussi loin que possible le peuple du pouvoir.